Grêle : pensez à assurer votre abri de jardin !

Abri jardin

Abri JArdin / Abri jardin 32 Views comments

Le Sud-Ouest de la France, puis le Centre et l’Est… Cette semaine, les intempéries ont frappé un peu partout dans l’Hexagone. Avec, notamment, de très violents orages de grêles. Les dégâts sont importants, des cultures agricoles aux pare-brises des voitures… en passant par les abris de jardin. Carports, cabanons, pergolas : les toitures ont souffert. Sans parler des bourrasques !

Comment faire pour vous prémunir de ces phénomènes météorologiques ? FRANCE ABRIS vous conseille.

Suite aux orages de grêle qui ont frappé la France cette semaine, vous vous demandez peut-être comment protéger votre abri de jardin de ces dégâts exceptionnels…

« Une partie de la ville a été dévastée. » A Digoin, en Saône-et-Loire, le Maire de la ville, David Beme, le dit sans détours : les orages de grêle qui se sont abattus sur la région sont une véritable catastrophe. Une catastrophe pour les professionnels, de nombreux agriculteurs constatant les dégâts avec effroi au lendemain de ces épisodes météorologiques exceptionnels. Une catastrophe également pour les particuliers : on ne compte plus le nombre de pare-brises explosés sous la violence de grêlons d’une taille effrayante…

1500 interventions des pompiers dans le Sud-Ouest

Du côté des abris de jardins, des carports, des pergolas, là encore, de nombreux dégâts matériels sont à déplorer. Des toitures en polycarbonates éclatées ; des lames en alu déformées ; voire des toitures arrachées lorsque le vent s’est invité à cette triste fête… Si c’est le Centre et l’Est de la France qui doivent supporter ces conditions ces derniers jours, le Sud-Ouest avait aussi été frappé en fin de semaine dernière. En Gironde, en Dordogne, en Charente, en Charente-Maritime et dans les Pyrénées-Atlantiques, l’on a dénombré pas moins de 1500 interventions des pompiers ce lundi…

grêle et cabane de rangement
La grêle a causé d’importants dégâts dans plusieurs régions de France. Les voitures, notamment, ont fortement souffert.

Que faire pour vous prémunir face à ces terribles aléas climatiques si vous avez des aménagements extérieurs, abris de jardin, pergolas, carports chez vous ?

La réponse est simple : vous pouvez agir de deux façons différentes.

  • La première, c’est l’action structurelle. Faire en sorte que votre installation soit suffisamment renforcée pour soutenir des conditions climatiques aussi extrêmes. Comment ? Pour un abri de jardin, cela passe par l’installation d’un kit anti-tempête, qui va lier la toiture à votre dalle béton, tout en renforçant la bonne tenue des madriers. Dans ces conditions orageuses, le vent n’est jamais bien loin… S’il parvient à s’engouffrer dans le cabanon, vous risquez fort de voir votre toiture s’envoler.

En plus du kit anti-tempête, il peut être utile de monter votre abri sur des joints d’étanchéité. Ces bandes EPDM sont très faciles à utiliser : il suffit de les coller sur la dalle béton de votre abri avant de monter ce dernier. Les madriers viennent ensuite compresser le joint. Résultat : en cas de fortes pluies, vous évacuez tout risque d’inondations à l’intérieur de votre abri. Enfin, si un épisode de grêle intense est annoncé, pensez à protéger ce qui peut l’être de votre structure. Un exemple ? Peut-être pouvez-vous retirer les lames de votre pergola bioclimatique, voire déclipser certains panneaux de polycarbonate.

abri de jardin endommagé par la neige
La neige peut aussi endommager votre chalet de jardin. Attention ! Pensez à évacuer les paquets de la toiture pour éviter qu’elle ne s’enfonce sous leur poids.

Renforcer votre abri de jardin… et l’assurer !

  • La deuxième façon d’agir qui pourrait vous permettre de limiter les dégâts, c’est le terrain… administratif. Et oui, lorsque vous achetez votre abri de jardin, contactez votre assurance afin d’étudier la possibilité d’intégrer votre structure à une garantie dépendances de jardin. Attention : le chalet doit généralement remplir des conditions précises. Il doit être monté sur une dalle béton, doit être muni d’une serrure ou d’un système de verrouillage efficace, être muni de quatre murs… Enfin, il doit être érigé à proximité de votre résidence pour être considéré comme une dépendance. S’il remplit ces conditions, il faut encore informer votre assureur de l’existence de cet abri – cela va de soi.

Pour les plus heureux couverts par une assurance multirisques habitation, il est possible que celle-ci intègre d’office les dépendances de jardin, couvrant dès lors ces dernières contre les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles, les incendies… Cela n’empêchera pas la grêle et les caprices de la météo d’abîmer votre abri. Mais vous pourrez, au moins, en tirer un petit dédommagement…

L’article Grêle : pensez à assurer votre abri de jardin ! est apparu en premier sur Blog : conseil abri jardin garage carport & bons plans !.

Comments